Le nom de domaine gomme.fr est à vendre !
Idéal pour : Boutique en ligne : "scolaire" / "pneu" / "gomme à macher" - "guide-infos" ...
Contact : ndd@email.com


La gomme

Tout le monde a déjà utilisé plusieurs une gomme pour effacer des traits faits au crayon à papier. Qu’elle soit bleu et rouge ou blanche, la gomme est un outil très utilisé par les écoliers et par ceux qui pratiquent le dessin. La gomme est apparue au cours du 18e siècle après la découverte du latex. Depuis, sa conception a quelque peu évolué. Si on en trouve de toutes les formes, la gomme classique bleu et rouge reste indémodable auprès des enfants.


Première utilisation du latex

Durant le 18e siècle, on découvre la sécrétion de l’arbre appelé hévéa. On appelle ces dernières le latex. Il s’agit d’une matière souple et élastique qui ne ressemble pas aux autres matières de l’époque. On va donc chercher à trouver un moyen d’utiliser cette matière efficacement. C’est en 1770 qu’un scientifique britannique découvre la première utilisation du latex. Etonnement, il s’agit de la gomme. En effet, ce scientifique s’aperçoit que le latex est très pratique pour effacer le crayon de graphite. Les premières gommes vont alors être mises en vente.

Cependant, avec le procédé de vulcanisation mis en place par Charles Goodyear, le latex va pouvoir être transformé en caoutchouc, plus solide, non collant, et qui ne s’use pas rapidement. La gomme sera dorénavant fabriquée en caoutchouc.

Au cours du 20e siècle et avec la découverte des matières plastiques, de nouvelles gommes en plastique vont également faire leur apparition. Aujourd’hui on trouve encore ces deux types de gommes.

Un accessoire indispensable du crayon à papier

La gomme est devenue, à partir du 19e siècle un accessoire de plus en plus répandu. De nos jours, elle est indispensable dès lors que l’on utilise fréquemment un crayon à papier. D’ailleurs, tous les écoliers ont obligatoirement une gomme dans leur trousse. Il en est de même pour les dessinateurs.

De nombreux crayons à papier possèdent une gomme à leur extrémité. Cependant, quand on pense à la gomme c’est souvent celle rouge et bleu qui nous vient à l’esprit. Composée de caoutchouc sulfuré, d’huile végétale et de pierre ponce, cette gomme est passée dans la trousse de tous les écoliers. Ses bords sont arrondis. La partie rouge sert à effacer le crayon à papier, tandis que la partie bleue contenant une plus grande quantité de pierre ponce est supposée effacer l’encre, ce qui ne fonctionne pas en réalité.

Les gommes en plastique sont généralement toutes blanches, rectangulaires et avec des arêtes vives. Moins présentes dans le milieu écolier, elles sont privilégiées par les dessinateurs, car plus efficaces.

On trouve également de nombreux modèles de gommes aux formes variées.